jl-lhermitte.com

Plasticien Paysagiste

Pour Adrien Douady, la «sphère à cornes» est un exemple d’ensemble compact dans l’espace euclidien, de dimension 3, homéomorphe à la boule fermée, mais dont le complémentaire n’est pas homéomorphe à celui de la boule. Ainsi , la théorie mathématique de la sphère à cornes «met en exergue deux individualités, les deux cornes, qui interagissent partiellement sans se toucher. Mais cet enlacement ne se referme pas complètement et cède la place à un enlacement à un niveau ultérieur et ainsi de suite, jusqu’à l’infini».

fermer la video

1998-1999 la sphère à cornes - Marseille

Note : La présentation de ce site utilise des feuilles de style conformes aux standards du W3C (World Wide Web Consortium). Votre navigateur est ancien et ne les reconnaît pas. Vous verrez donc uniquement le contenu (texte et images) de ce site sans avoir la présentation prévue. Nous vous conseillons, si cela vous est possible, de changer de logiciel de navigation.